Le premier balbutiement de l’Association Sportive de Morbier a lieu en 1919. Une première équipe sera engagée en championnat en 1931 mais sera mise en sommeil en 1939. Après un second réveil en 1946, ce sera à nouveau la disparition du club en 1954.
La renaissance se fera sous l’appellation AS Morbier en 1967, son histoire se continue à l’heure actuelle. En 1967, il faut repartir à zéro ; certains “anciens” sont encore là pour épauler les quelques jeunes décidés à prendre des responsabilités pour que revive l’AS Morbier et le stade des Marais.
Le 29 avril 1967, lors de la première assemblée générale, le nouveau comité directeur est formé et se compose du président Raymond Donzé, du vice-président Fernand Cretin, du secrétaire Yves Bourgeois, du trésorier Jean Blardone et de l’arbitre du club M. Juveneton. Le siège social est l’hôtel des Clarines. Ce bureau ne sera pas modifié durant de nombreuses années. Une politique sportive est immédiatement appliquée, à savoir des séances d’entraînement dirigées par des personnes compétentes et l’initiation des enfants avec un bon encadrement. Le recrutement est dirigé sur la ville de Morbier, même si cette méthode n’est pas celle de la progression la plus rapide. Un nouveau terrain est tracé aux Marais.


Saison 1968-1969:

L’effectif grandissant, 2 équipes sont engagées en championnat de 3ème division. Parallèlement, on engage la 1ère équipe cadets à 11 (FFF). L’équipe 2 et les “cadets” collectionnent les défaites, mais qu’importe le club grandit.


Saison 1969-1970:

Lors de cette saison, encore 3 équipes sont engagées avec des résultats équivalents, l’équipe A finira encore 2ème en ayant marqué 78 buts et encaissé seulement 13, cette place sera suffisante pour enfin accéder en 2ème division.


Saison 1970-71:

L’équipe A montant en 2ème division, pour éviter les problèmes d’effectifs, on décide de ne pas engager d’équipe B. Par contre, les “cadets” continuent à figurer dans le championnat FFF à 11.
Le 28 août 1970, après 3 ans de bons et généreux services, l’entraîneur Roland Blardone démissionne et passe le témoin à Alain Genestier. Au cours de la saison, l’arbitre du club, M. Juveneton quitte Morbier et il faut absolument le remplacer. C’est Jean Blardone, toujours dévoué, qui accepte la succession. De ce fait, le 19 juin 1971, lors de l’assemblée générale, c’est Jean Cretin qui prend les fonctions de trésorier à la place de Jean Blardone.
L’équipe A terminera 4ème de son championnat.


Saison 1971-1972:

On engage à nouveau une équipe B en 3ème division et une équipe “cadets” mais en Ufolep à 7. L’équipe A finira 2ème et accédera la saison suivante en promotion de 1ère division.


Saison 1972-1973:

L’ASM possède toujours 2 équipes seniors en championnat mais aussi 2 équipes de jeunes à 7 en Ufolep cadets et minimes. L’équipe A, nouvelle venue en promotion de 1ère division, connaît une saison difficile mais le football progresse à tous les niveaux, ce qui vaut un public nombreux tous les dimanches.
En automne 73, Alain Genestier, entraîneur, quitte Morbier. Il a donné aux jeunes une technique certaine mais il faut le remplacer. Claudy Jean-Prost accepte le poste. Pour les jeunes c’est Bernard Detraz et Jean-Pierre Metraz qui sont chargés des entraînements le mercredi. Jean-Yves Faron commence cette année-là sa carrière d’arbitre.


Saison 1973-1974:

Ce sont à nouveau 4 équipes qui sont engagées en championnat : 2 seniors, 2 jeunes, l’équipe B, quant à elle, accède à la 2ème division pour la saison suivante. Cette même année, une équipe C (seniors) est engagée. De ce fait, 5 équipes défendront honorablement le bleu de l’ASM. M. Jean Blardone, éprouvé par une importante opération, demande à être relevé de ses fonctions d’arbitre. Patrick Virey accepte de prendre la relève.
Le siège social est fixé à la mairie de Morbier. En fin de saison, Claudy Jean-Prost quitte l’ASM. Ne trouvant pas de remplaçant, ce sont 4 joueurs du club qui assumeront les entraînements : Pierre Hibon, Joël Bourbon, Jean- Louis Guyetand et Jean-Pierre Donzé.


Saison 1975-1976:

L’équipe 1 se maintient en 1ère division, 6 équipes sont engagées en championnat : 3 seniors et 3 jeunes (cadets, minimes et pupilles). Le niveau technique s’améliore, surtout chez les jeunes.


Saison 1976-1977:

Les 6 équipes sont engagées dans les mêmes championnats. les cadets finissent 2ème à la finale du championnat du Jura Ufolep.
Année difficile au niveau du comité directeur, en effet, le 25 octobre 1976, par suite de maladie, M. Raymond Donzé est contraint de démissionner après 10 ans de présidence. C’est M. Jean Donnet qui est nommé président intérimaire, mais ce dernier quitte Morbier en avril 1977 et il faut donc reconstituer un comité directeur, ce qui est fait lors de l’assemblée générale du 15 mai 1977.
Ce comité est le suivant : 1er président d’honneur : M. Raymond Donzé - 2ème président d’honneur : M. Jean Blardone - Président actif : M. Yves bourgeois - 1er vice-président : M. Gilbert Morel-Jean - 2ème viceprésident : M. Dominique Blardone - Trésorier : M. Jean Cretin - Secrétaire : M. Robert Breitenstein.


Saison 1977-1978:

Le jeune comité dynamique est bien décidé à faire évoluer le foot morberand mais sans révolution et en conservant le principe sacré de jouer la carte des jeunes de Morbier. De ce fait, 1977-1978 est une année de transition et de mise en place. Avec 93 membres actifs, les 3 équipes seniors et les 3 équipes jeunes (cadets, minimes, pupilles) sont reconduites en championnat. On met en place les bases d’une école de football structurée.
En février 1978, on demande à Jean-Louis Rinaldi, ancien joueur de Morez et titulaire du brevet de moniteur 1er degré, d’accepter d’assurer dès le printemps les entraînements des seniors.


Saison 1978-1979:

Commence le 20 août par le jubilé de R. Breitenstein, secrétaire du club. Jean-Louis Rinaldi (dit Tolet) est nommé entraîneur des seniors et avec Jean-Louis Guyetand, Jean-Pierre Métraz et Jean-Pierre Donzé, assurent tous les mercredis un bon fonctionnement de l’école de football,  d’ailleurs les premiers jeunes joueurs morberands se trouvent en sélection du Jura (JL Pagnier, Guy Balland et Philippe Balland). Les mêmes équipes sont engagées en championnat.
La première sera championne d’automne pour la première fois, mais en fin de saison elle manquera la montée d’un point. Continuant ses efforts en faveur des jeunes, l’ASM organise le 17 juin 1979, le premier tournoi national cadets à 11 avec Dole, Cuiseaux, Louhans, Besançon, Chambéry et les sélections du Haut et Bas Jura.


Saison 1979-1980:

L'effectif grossit pour atteindre le record de 103 membres actifs, Patrick Virey n’arbitre plus Morbier, Daniel Flament le remplace, passe avec succès divers examens et deviendra très vite l’un des meilleurs arbitres de la ligue de Franche-Comté. L’effectif jeunes augmentant, on engage une équipe cadets à 11.
L’équipe A sera encore championne d’automne puis finira encore 2è derrière Chaux-des-Près. L’équipe B terminera 7ème en promotion de 1ère division et l’équipe C finira 3ème de 2ème division. Le tournois cadets devient international avec la venue de l’équipe suisse de Fribourg.
Raymond Donzé, président d’honneur de l’ASM, reçoit la médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports.


Saison 1980-1981:

L'effectif jeunes augmente encore. On engage pour la première fois une équipe “poussins” en championnat, 4 équipes jeunes engagées et toujours 3 équipes seniors, un record. Le 3 février 1981, Robert Breitenstein démissionne de sa fonction de secrétaire de l’ASM.
L’assemblée générale extraordinaire désignera Jean-Louis Guyetand, un des plus anciens membres de l’ASM pour lui succéder. Une fois de plus, l’équipe A finit le championnat 2ème derrière Arinthod. Les équipes B et C connaissent quelques problèmes d’effectif. Les montées manquées des 3 dernières années ont émoussé le moral des troupes et les équipes seniors figurent moyennement dans les championnats, l’équipe B se sauvant d’ailleurs de justesse. Heureusement, les jeunes sont là avec de nombreuses satisfactions.


Saison 1981-1982:

Le retour au comité d’André Morel-Jean (dit DD) déjà là en 1967 à la renaissance du club. L’ASM s’enrichit par ailleurs d’un troisième arbitre en la personne de Philippe Huguenet. Les finances sont précaires, l’ASM transmet à la municipalité une pétition pour la réparation de la salle des fêtes. Un nouveau comité d’animation est créé avec J.F Burlet, Ph. Blardone et Ph. Huguenet.


Saison 1982-1983:

Les résultats moyens des seniors ont des circonstances atténuantes. les satisfactions viennent encore des jeunes, les cadets et les pupilles jouent les premiers rôles dans leurs championnats, plusieurs joueurs sont retenus en sélection du Jura : Hervé et Fabrice Morel-Jean, Hervé Martin et Hugues Bourgeois (ce dernier fera d’ailleurs partie de l’équipe du Jura de 1983 à 1986).

Le 28 mai 1983,Yves Bourgeois décide de se démettre de la présidence du club tout en restant au comité (9 ans de secrétariat + 6 ans de présidence).
Après 15 ans de bons et loyaux services revendiquent leur retraite : Dominique Blardone, Gaston Giraud, Raoul Hirchi, Jean Cretin et Frédéric Inabnit. Jean-Louis Rinaldi arrête aussi l’entraînement seniors, mais reste comme joueur et cadre de l’école de football.


Saison 1983-1984:

Cette année là arrive un nouveau président : Alain Midière. L’ASM se structure davantage, de nouvelles commissions se créent. Les responsabilités sont élargies, plus de participation pour les membres du comité. Les équipes Ufolep sont supprimées et toutes les équipes jeunes jouent en FFF.
Les équipes A et B descendent en division inférieure. Heureusement les équipes de jeunes obtiennent de bons résultats dans l’ensemble. En fin de saison, l’ASM est à la recherche d’un entraîneur. Jean-Marie Bourgeois assurera les entraînements physiques en attendant.


Saison 1984-1985:

L’effectif étant sérieusement réduit chez les seniors, il est décidé de supprimer l’équipe C. Aussi, il est fait appel à un nouvel entraîneur en la personne de Jean- Pierre Ruga, ce qui s’avère efficace puisque les 2 équipes seniors retrouvent leur place en 1ère division et promotion de 1ère division.
L’équipe A sera invaincue de toute la saison.
Chez les jeunes, l’effectif est toujours important : 46 licenciés. Une équipe commence à se faire remarquer, celle des minimes d’où sortent quelques sélectionnés du Jura dont Hugues Bourgeois, titulaire de l’équipe du District.


Saison 1985-1986:

C'est une saison exceptionnelle. L’effectif est stationnaire chez les seniors, toujours 2 équipes engagées en championnat . Par contre, on engage 4 équipes de jeunes, dont pour la 2ème année des minimes à 11. Cette équipe fera une saison exceptionnelle en étant demi-finaliste de la Coupe de Franche-Comté (coupe Dachaux), ne s’inclinant que 3 à 0 contre Sochaux, ces mêmes joueurs seront vainqueurs de la Coupe du Jura et vainqueurs du championnat. Bravo aux joueurs et aux entraîneurs que sont Jean-Louis Guyetand et Jean-Louis Rinaldi. Les autres équipes obtiennent de bons résultats. Les équipes sont toutes de niveau supérieur (catégorie honneur).
Très bons résultats également pour les seniors, malheureusement les 2 points d’avance avant la fin du championnat ne suffiront pas à l’équipe A qui terminera 1ère mais manquera la montée en ligue au goal avérage.

L’assemblée générale du 14 juin 1986 élira un nouveau comité avec 18 membres dont 4 nouveaux : Pierre Jeunet, Pierre Juveneton (un revenant), Jean-Claude Masson et André Sarran.
Le comité directeur s’établit ainsi : Présidents d’honneur : Raymond Donzé et Jean Blardone - Président : Alain Midière - Vice-présidents : Philippe Blardone et Daniel Flament - Secrétaire : Jean-Louis Guyetand - Trésorier : Daniel Conclois.


S
aison 1986-1987:

Le club est en pleine santé.
Les seniors et les jeunes sont nombreux : 106 membres actifs, record absolu. Le président, Alain Midière, peut donc engager une 3è équipe seniors en championnat.
Cinquante jeunes qui se décomposent de la façon suivante : une équipe cadets à 11, une équipe minimes à 7,une équipe fonctionne bien et est pupilles à 7 et une équipe poussins à 7. L’école de football encadrée par des entraîneurs bénévoles et fort dévoués qui ont pour nom : Paul Ancel, Jean-Louis Guyetand, Philippe Huguenet, Alain Midière, Jean-Louis Rinaldi, sélection équipe du Jura de Jean-Yves Masson et Christophe Muller.


Saison 1987-1988:

L'équipe A finit 1ère ex-æquo avec Moirans B, mais cette dernière a un meilleur goal average ... Morbier A jouera encore en 1ère division en 1988-89. Les équipes B et C figurent honorablement. Les cadets finissent 1er du championnat d’honneur. Les travaux des nouveaux vestiaires débutent en 1988-89.


Saison 1988-1989:

La montée manquée une nouvelle fois en fin de saison 87-88 décourage certains joueurs et l’ASM n’aligne que 2 équipes seniors en championnat mais 1989 est l’année d’accession en promotion de ligue pour l’équipe fanion.
La révolution se situe au niveau des jeunes. En effet, pour honorer le championnat honneur des cadets (ligue) alors que plusieurs cadets sont passés juniors, que Jean-Yves Masson joue à Champagnole, mais aussi pour permettre aux minimes de jouer à 11, c’est l’entente Morbier/Morez au niveau des jeunes (les pupilles, poussins et débutants restant au niveau de l’ASM). Daniel Flament doit à regret renoncer à l’arbitrage après 10 ans de bons et loyaux services. Paul Ancel viendra combler ce grand vide.


Saison 1989-1990:

Lors de l’assemblée générale du 2 juillet 1989, un nouveau comité directeur voit le jour.
Président : Alain Midière - Présidents d’honneur : Raymond Donzé et Jean Blardone Vice-présidents : Philippe Blardone et Daniel Flament - Secrétaire : Gérard Bonne* - Trésorier : Daniel Conclois. (*Jean-Louis Guyetand passe le stylo après 9 ans de présence devant la machine à écrire. il sera désormais responsable de l’équipe vétérans).
L’inauguration de nouveaux vestiaires des Marais et l’éclairage des terrains d’honneur et d’entraînement est un grand pas en avant qui place Morbier parmi les clubs les mieux équipés de la catégorie. L’entraînement des équipes A et B est confié à Robert Olivain.
L’entente Morbier/Morez renouvelée au niveau des cadets et minimes se passe assez bien .

Lors de l’assemblée générale du 8 juin 90, un nouveau comité directeur est créé. Président : Serge Deffradas (succède à Alain Midière, en place depuis juin 1986), présidents d’honneur : Raymond Donzé et Jean Blardone, secrétaire : René Bey, trésorier : Alain Morel-Jean (succède à Daniel Conclois, en place depuis juin 1983). Le 16 juin 1991, 1er tournoi vétérans.


Saison 1990-1991:

La ligue de Franche-Comté décide la refonte des championnats et malgré une fin de saison brillante avec 8 victoires de suite. L’équipe A redescend en 1ère division de District. par contre, l’équipe B de J-F Burlet monte en 2ème division.


Saison 1991-1992:

Le club fête son 25ème anniversaire. Le staff technique : Jean-Louis Rinaldi, entraîneur équipes A et B.
En février 91, Serge Deffradas est démissionnaire de la présidence.
L’assemblée générale formera le comité suivant : Président : Daniel Flament Présidents d’honneur : Raymond Donzé et Jean Blardone - Vice-présidents : Pierre Jeunet, Luc Fabre et Jean-Louis Guyetand - Secrétaire : René Bey - Trésorier : Alain Morel-Jean.
Après le mouvement de février 91, le comité directeur voit à nouveau son visage un peu modifié lors de l’assemblée générale de juin.


Saison 1992-1993:

C’est ainsi que s’établit l’organigramme définitif: Président : Daniel Flament - Présidents d’honneur : Raymond Donzé et Jean Blardone - Vice-président délégué : Pierre Jeunet 1er vice-président : Laurent Paget (responsable animations) - 2ème vice-président : Luc Fabre (responsable jeunes) - 3ème vice-président : Jean-Louis Guyetand (responsable vétérans) - Secrétaire : René Bey - Trésorier : Alain Morel-Jean -
Entraîneur A et B : Jean- Claude Masson - Arbitres : Paul Ancel et Jean-Yves Faron (20 ans d’arbitrage en juin 93).
L’équipe A descend en 2ème division et l’équipe B en 4ème division.
En revanche, les jeunes font honneur au club, notamment les pupilles à 11, finalistes du championnat de Dole.

Au printemps 93, le président de l’US Morez, René Marguet, demande avec insistance la fusion des clubs de Morez/Morbier. Après plusieurs mois de réflexion et de débats, les membres actifs, dirigeants, seniors et juniors sont invités à se prononcer par vote secret simultanément à Morbier et Morez. Si l’US Morez est pour, l’AS Morbier est assez largement contre ce projet. Cette nouvelle péripétie laissera quelques traces et si quelques anciens disparaissent du comité, des jeunes interpellés par les événements commencent à prendre des responsabilités. L’assemblée générale de juin 1993 verra René Bey donner sa machine de secrétaire à Thierry Lacroix et l’entraîneur des équipes A et B est Thierry Cretin-Maitenaz.

Les moins de 17 ans gagnent la Coupe du Jura.


Saison 1993-1994:

En juin 1993, Hugues Bourgeois signe son premier contrat professionnel à Metz. En juin 94, Yves Bourgeois obtient la médaille de bronze de Jeunesse et Sports.


Saison 1994-1995:

Jean- Louis Rinaldi, au club depuis février 78, devient l’adjoint de Thierry Cretin-Maitenaz pour les équipes A et B et il est chargé des entraînements spécifiques “gardiens”.
L’équipe B retrouve la 3ème division.


Saison 1995-1996:

Il n’y a pas de changement au comité directeur en 1995-96 mais de nouvelles figures aux encadrements. Le nouvel entraîneur des équipes A et B est Bruno Colin (adjoints Jean-Louis Rinaldi et Thierry Cretin-Maitenaz). Alain Millet est responsable des cadets et minimes, Patrick Burlet (adjoint), Jean-Yves Houriez des pupilles, Stéphane Bonnet est responsable des poussins et débutants, l’inamovible Jean-Louis Guyetand pour les vétérans.
L’équipe 1ère accède en division 1. L’équipe B termine dans le groupe de tête en 3ème division. L’équipe 1ère est récompensée au challenge de l’Offensive à Besançon par G. Houiller et H. Emile.
L’effectif de l’ASM s’est considérablement rajeuni avec quelques arrivées, les frères Muller de retour et une bonne partie des 17 ans.Tout ce monde réunira toutes les chances afin d’accéder à la division supérieure.
Bilan très positif puisque l’équipe 1ère accède en 1ère division sans avoir perdu un seul match, seul club du District à avoir réussi cet exploit.


Saison 1996-1997:

L'’équipe A accède en promotion de Ligue, les 15 ans évoluent en championnat régional et parviennent aux 1/4 de finale de la Coupe du Jura avec les 13 ans. Le club comptabilise alors 12 équipes.


Saison 1997-1998:


L’équipe fanion frôle la montée en promotion d’honneur en finissant 5ème de son groupe. Les 17 ans sont champions du Jura.


Saison 1998-1999:


En 1998, l’équipe A parvient à la 4ème place en promotion de Ligue, une 3ème équipe seniors est créée. Les poussins comptabilisent 35 joueurs.


Saison 1999-2000:

L’équipe A réalise un excellent parcours en Coupe de France, elle est éliminée par Vesoul au 5ème tour. Elle redescend en fin de saison en 1ère division. L’ASM possède toujours 3 équipes seniors. Le président Daniel Flament démissionne au printemps. C’est le vice-président Alain Morel-Jean qui assure l’intérim jusqu’à la fin de la saison.


Saison 2000-2001:

L’année suivante, un nouveau président est définitivement élu : Alain Morel-Jean.
L’équipe A effectue une de ses meilleurs saisons en étant championne de 1ère division et 1/2 finaliste de la Coupe du Jura. Elle accède en promotion de Ligue à la fin du championnat. Les équipes Jeunes ont un comportement exemplaire, notamment les poussins de Richard Larderet qui ne subiront pratiquement aucune défaite. Le club compte environ 140 licenciés. Les débutants 1997 avec Philippe Blardone (dirigeant) : futurs joueurs des équipes seniors de la prochaine saison ?
Toutes ces saisons voient toujours le même entraîneur principal seniors : Bruno Colin.


Saison 2001-2002:

L’équipe A, après un bon départ, marque le pas. L’équipe B joue en milieu de tableau. Le club possède toujours 3 équipes seniors.
Ce chiffre est l’effectif le plus important en seniors, avec environ 70 joueurs. Au total, ce sont 160 licenciés qui défendent les couleurs de l’ASM.


Saison 2002-2003: 

Le bureau reste le même et l’encadrement également.
L’équipe A effectue une très bonne saison et termine 3è de promotion de Ligue, l’équipe B de Patrick Burlet finit 4ème de son championnat.
Toutes les équipes de jeunes effectuent une excellente saison avec notamment les benjamins à 9 qui évoluent en promotion d’excellence et les 13 ans qui montent en honneur.

Le chiffre record de 170 licenciés est atteint.
Le Conseil Régional récompensera l’AS Morbier comme le club le plus Fair-play de ligue de Franche-Comté. Un honneur pour les joueurs et dirigeants qui récompense le bon travail effectué par tous les entraîneurs.

Un nouvel arbitre officie pour le club : Ludovic Faron.


Saison 2003-2004:

Rien ne changera dans l’encadrement sportif lors de cette saison.
Au bureau, Maryse Burlet prend le poste de trésorière, laissé vacant par Emmanuelle Larderet, Alain Morel-Jean restant président.
L’équipe A termine à la seconde place de son championnat de promotion de Ligue, devancée par l’équipe de Clémenceau.

Jean-Yves Faron fête ses 30 années d’arbitrage, toutes effectuées pour l’AS Morbier, un exemple de fidélité.

La petite révolution intervient au niveau des jeunes avec la création du groupement Arcade (rapprochement des clubs de Morbier et Morez en catégorie 13 et 15 ans).
Les résultats sont immédiats, l’équipe des 13 ans accède au championnat de ligue de Franche-Comté. Dans l’encadrement des jeunes, on retrouve toujours Alain Millet, Benoit Deffradas,Ludovic Deleye, Jean-Baptiste Fournier qui effectuent un très bon travail dans les diverses catégories et Bernard Detraz retrouve la pelouse avec les benjamins.



















Saison 2004-2005:

Une saison historique avec l’équipe A, championne de Promotion de Ligue (après un long suspense et pour une différence d’un but !). Le très bon travail effectué par l’entraîneur Bruno Colin et son fidèle adjoint Jean-Louis Rinaldi est enfin concrétisé par cette accession tant espérée. Les Gachet, Tacconi, Muller, Deffradas, Bourgeois, Bailly-Basin, Burlet, Donzé, tous formés au club, donnent à l’AS Morbier une dimension supplémentaire.
L’équipe B finit 5ème et Patrick Burlet, son coach, décide de prendre un peu de recul.
L’équipe C renaît de ses cendres, encadrée par Jérôme Dubrez.
Chez les jeunes, le groupement Arcade se concrétise avec une structure indépendante, les joueurs 13 et 15 ans évoluant dans ces équipes en fonction de leur qualité et non de leur provenance. Les bons résultats s’enchaînent avec notamment une demi-finale de la coupe de Franche-Comté pour les 13 ans qui échoueront contre Besançon.

Jean-Baptiste Fournier et Alain Millet, après de longues années à l’ASM et d’excellents souvenirs, quittent le club pour d’autres orientations.


Saison 2005-2006:

Une année placée sous l’offensive. Encore une fois, une saison énorme avec l’équipe A qui, pour sa 1ère année en promotion honneur, jouera le titre jusqu’au dernier match mais devra s’incliner devant Clémenceau pour 1 petit point. L’exploit proviendra de l’équipe B, coachée par Jean-Philippe Rinaldi et avec l’arrivée supplémentaire de joueurs de talent, elle sera championne de 3ème division avec 20 victoires pour 20 matchs joués et une finale (perdue) en coupe Pesenti.
Fait exceptionnel : 3 équipes seront récompensées par le challenge de l’offensive, l’équipe B (avec plus de 100 buts marqués), l’équipe des benjamins à 9 dirigée par Bernard Detraz et Dorian Pierrot (avec 80 buts marqués) et l’équipe des 13 ans Arcade qui, grâce à son excellent parcours, accédera ainsi au plus haut niveau régional (honneur de ligue), une vraie réussite pour ce groupement!
Le club reste à 170 licenciés mais prend une nouvelle dimension budgétaire...


Saison 2006-2007:

Toujours le même bureau et toujours le même entraîneur des seniors : Bruno Colin (12 ans de présence) avec d’excellents résultats, les équipes A et B étant toujours bien placées à mi-parcours.
Une arrivée importante, celle d’Alexis Boitet comme nouvel arbitre, le club est ainsi en règle.
Chez les entraîneurs jeunes, on note l’arrêt de Ludovic Deleye et Benoit Deffradas après plusieurs années de coaching. Laurent Muller, Franck Tacconi, Dorian Pierrot, Mathias Baud, Jérôme Burlet, quant à eux, encadrent les plus jeunes joueurs tout en jouant le dimanche, des exemples à suivre ...
Les équipes se comportent bien avec, pour la première fois, la création d’une équipe de 18 ans Arcade, les 13 ans Arcade affrontent de grosses cylindrées (Vesoul, Sochaux, Besançon), les 15 ans jouent également en ligue de Franche-Comté. Le souci principal reste l’encadrement des jeunes, leitmotiv permanent pour que la relève soit de bonne qualité.










































Le club fête ses 40 années d’existence avec toujours ses fidèles dirigeants, tous ex-joueurs, qui ont su s’investir dans le club, Laurent Paget, un élément fédérateur pour son dynamisme et sa bonne humeur, Thierry Cretin-Maitenaz, Jean-Louis Guyetand qui ont occupé plusieurs postes au sein du club (entraîneur, secrétaire), Alain Morel-Jean (trésorier, président), Jean-Louis Rinaldi (entraîneur, animateur), Daniel Flament (arbitre, président), Jean-Yves Faron (arbitre), Philippe Blardone, Hervé Perrad avec tous, au moins, 30 années de fidélité à l’AS Morbier et tous ceux qui donnent ou ont donné beaucoup de leur temps pour que l’ASM continue sa bonne progression !

Malheureusement, il manquera à l’appel Jean Louis Rinaldi dit Tolet, décédé peu de temps avant, un des piliers du club pendant de longue année, joueur ,entraineur et surtout homme complètement dévoué à l’As Morbier, le club house portera dorénavant son nom…

Comme depuis de nombreuses années, le sponsor principal reste M.Riauté rejoint par F Delhomme (qui intègre le comité avec M.Vuillet).






























Saison 2007-2008:

Elle restera comme l’année la plus extraordinaire du club, les résultats sportifs étant les meilleurs que l’As Morbier ait connu à ce jour! En effet ,l’équipe C terminera
3ème de son championnat, l’équipe B terminera son championnat de 2ème division invaincue (17 victoires et 5 nuls) et accédera à la 1 ère division la saison
suivante  avec un amalgame entre jeunes joueurs (Agoni, Jeunet,Coulon..) et d’autres plus anciens (Gachet, Muller, Bouillet, Bourgeois..)! Un véritable exploit pour les hommes de Jean Philippe Rinaldi !
Autre exploit pour l’équipe A qui, malgré un championnat compliqué (aucun match en mars du à la neige !). L’équipe fanion sera toujours restée aux avant postes,
finissant la compétition avec son destin entre ses mains lors de la dernière journée, le nul acquit sur le terrain de Devecey (devant un nombreux public morberand
euphorique), permettant à l’équipe fanion de remporter son championnat de PH et d’accéder pour la première fois de son histoire à la prestigieuse Division Honneur
Régionale, l’antichambre du plus haut niveau régional !

Les Burlet, Colin,Tacconi,Bailly Basin,Donzé,Deffradas,Brendel,Baud ,Cretin,Albertazzi,Piard,Miranda…amènent le club au plus haut niveau, toujours coachés par
l’inamovible Bruno Colin !





















































Au final, une saison historique avec de multiples récompenses dont « le meilleur club de l’année » délivré par le district. Le club de Morbier attire les regards par ses
résultats sportifs mais aussi et toujours par son fair play, avec d’excellents classements !

Chez les jeunes, le coach des U11 Laurent Muller prend du recul en fin de saison, Bernard Detraz gère toujours les U13, et Richard Larderet s’occupe des U18 Arcade, 
les équipes du groupement connaissent quelques difficultés d’effectifs pour les 2ème équipes et, plus grave, l’AS Morbier a beaucoup de mal à proposer des entraineurs
et dirigeants pour ce groupement. Le bureau directeur reste le même (Président Alain Morel Jean, vice président Thierry Cretin Maitenaz et Laurent Paget) On
note l’arrivée de Christophe Petetin et Laurent Depralon pour la nouvelle saison.

On déplorera malheureusement le décès brutal de Pierre Jeunet (52 ans) en début de saison, joueur puis dirigeant
de l’AS Morbier durant de nombreuses années


Saison 2008-2009:

Gros défis pour les seniors qui doivent essayer de se maintenir en DHR (et
en première division), avec pour adversaires pour l’équipe A Baume-les-dames, Fesches, Belfort-Sud, Saint-Vit, des pointures de ligue et des premiers derbys contre Champagnole (victoire 1-0 et nul 0-0). Avec beaucoup de matchs nuls à la clefs, l’équipe A finira 6ème. L’équipe réserve se maintiendra de justesse en terminant à la 10 éme place.

Chez les jeunes et notamment dans le groupement arcade, les effectifs diminuent avec la suppression de l’équipe U18 pour la saison prochaine, l’équipe des U15 et U13 redescendent en district…
Romain Bourgeois, Thierry Gachet et Benoit Deffradas intègre le comité. Il y a 4 arbitres, Jean Yves
Faron et son fils Ludo, Alexis Boitet et Sébastien Hugennet, des éléments indispensables pour la
bonne marche du club.


Saison 2009-2010:

Après des années euphoriques, l’As Morbier connait ses premières difficultés sportives, malgré un bon départ (Morbier pointe à la 3ème place en automne), l’équipe A
subira 10 défaites d’affilées et finira avant dernière mais limitera les dégâts pour la saison à venir, les 10 derniers du groupe étant reversés dans un nouveau groupe
de LR2 créé par la ligue.
Les départs de Donzé et Tété sous d’autres cieux et l’arrêt de nombreux joueurs historiques (Bourgeois, Bailly Basin, Deffradas, Martin, Cretin) fera que, avec un
effectif plus jeune, l’équipe A souffrira avec aussi de nombreux blessés et l’équipe réserve sera reléguée en fin de saison en 2ème division. L’équipe C de Jerome Dubrez
terminant également en fin de classement de la 4ème division. Pas de miracle également dans les résultats des différentes coupes.

Morbier sera quand même triplement récompensée pour sa saison : par le conseil général comme « le club le plus fair play », par la ligue, l’équipe A terminant
première du classement fair-play, récompensée pendant l'AG, et par le district l’équipe B finissant également en tête du classement.

Malgré les mauvais résultats sportifs, l’AS Morbier a su garder son excellent état d’esprit grâce notamment aux coachs, Bruno Colin et Jean Philippe Rinaldi, une
satisfaction malgré tout, JP Rinaldi désirant stopper son aventure avec la réserve en fin de saison.

La chute continue en U17 et U15 (avec comme coach Ludo Deleye), avec des dernières places en fin de saison, Bernard Detraz en U13 et la famille Larderet étant
satisfait de leurs troupe en U11. Laurent Paget continue la formation des débutants.
Dorénavant, toutes les équipes jeunes évolueront au sein du groupement arcade pour assurer une formation continue.

Au bureau, Maryse Burlet quitte la place de trésorière, remplacée par Jean Marie Cretin fraichement élu avec Carole Sauldubois


Saison 2010-2011:

La saison démarre sans équipe C (manque d’effectif), Laurent Muller coachant la réserve. L’automne est correct malgré, déjà une équipe réserve en difficulté,
l’équipe A rencontre l'équipe de Jura-Sud Foot, au 4ème tour de la Coupe de France, devant 400 spectateurs (défaite 0-3) malgré un match correct.


























L’équipe A se positionne à la 7 eme place à la treve.L’As Morbier fait changer les règlements de la ligue avec des propositions à L’AG (rédigées par J.Thierry),ces
changements permettant aux clubs en manque d’équipes de jeunes de ne pas être immédiatement relégués réglementairement ,les énormes difficultés automnales
pour engager 2 équipes à 11(U15 et U18) prouvant si il en est, que l’avenir ne s’annonce pas très rose…

Le printemps sera beaucoup plus difficile, les morberands s’inclinant le plus souvent sur la plus petite des marges, et se retrouveront relégués en LR3 finissant
comme plus mauvais 10 eme de LR2,l’équipe réserve après un automne catastrophique effectuera un bien meilleur printemps mais échouera également d’un rien
pour le maintien en perdant le match contre son adversaire direct Saint-Maur.

Le compte rendu du groupement arcade révélera une saison laborieuse pour les U17, du mieux pour les U15, et une mayonnaise qui prend en U13 et U11.

Guillaume Maraux assume la fonction de joueur mais aussi d’arbitre avec la famille Faron.

Une révolution aura lieu en fin de saison, Bruno Colin après 16 années passés au club, souhaitant se lancer de nouveaux défis, quitte Morbier pour Champagnole, une
page se tournant après un long règne jalonné d’excellents résultats (avec une équipe A qui passera de la 2 eme division jusqu’en DHR!). L’équipe A, pour le dernier
match de son coach aux marais, mettra un point d’honneur à l’emporter 4à2 devant Morteau B (LR2) et devant bon nombre d’anciens joueurs qui avait côtoyé
Bruno durant cette longue période.
































Le bureau reste le même (malgré le départ annoncé, son président Alain Morel Jean revient sur sa décision), toujours épaulé par T.Cretin Maitenaz, Laurent Paget
(un nouveau vice président Micky Vuillet et Jean Marie Cretin .Une terrible nouvelle vient endeuiller le club juste avant son AG, Alain Midière son ancien président
pendant 10 ans, vient de brutalement décédé…


Saison 2011-2012:

Ell débute avec un nouvel entraineur des seniors Laurent Jaquot. Il sera accompagné par Gilles Grosrey et Pascal Grappin pour l’équipe réserve, Laurent Muller
reprenant en main une équipe C qui renait de ses cendres, le nouvel encadrement ayant généré l’arrivée de nouveaux joueurs.

On regrettera le départ de Yannick Burlet, qui rejoint Champagnole en DH et l’arrêt de Fred Brendel .
Après un début de championnat tout en nul, l’équipe A prend son rythme et assimile petit à petit les consignes du nouveau coach.
Elle se retrouve au 4ème tour de Coupe de France face à Baume les dames. Elle perdra contre le court du jeu aux prolongations après avoir vu son adversaire égaliser
à la dernière minute du temps reglementaire.L’équipe réserve a comme objectif de remonter en fin de saison et connait un parcours similaire avec un début un peu
poussif mais un excellent automne qui la place rapidement en tête de son groupe. L’équipe A connait sa première défaite à Pontarlier juste avant la trêve.
La pause hivernale refroidira les ambitions morberandes avec une reprise catastrophique et 2 nouvelles défaites à Choisey et Sud Revermont.
L’éclaircie viendra de l’équipe réserve qui finira championne de son groupe avec 4 nuls et 0 défaites (8 buts pour et 16 contres), un bel exploit et une bonne année
pour les seniors.
L’équipe A finissant un peu en roue libre à la 5ème place et l’équipe C en milieu de tableau.
































Les arbitres restent JY Faron (39 années), Ludo Faron et Guillaume Maraux félicité par le district.

Le bilan des jeunes sera encore une fois mitigé avec des problèmes de comportement en U18et U15 et des championnats au plus bas de district. La satisfaction vient
des plus petites catégoriesU13, U11 ou la qualité semble à nouveau être au rendez vous. Les coachs morberands sont JP Rinaldi, Ludo Deleye, Bernard Detraz,
Laurent Paget, Valerian Morel Mottet qui donnent tous beaucoup de leur temps pour encadrer les plus jeunes, accompagnés des éducateurs de Longchaumois et
Morez.

En parallèle, tout au long de cette saison 2011/2012 des réunions seront organisées avec Morez et Longchaumois, pour discuter d’un rapprochement en senior.
Après plusieurs débats, le constat sera fait qu’il est encore difficile d’unir les forces en présences et pour différentes raisons, chaque club continuera de son coté mais
jusqu’à quand ?


Saison 2012/2013:

Après le départ de quelques « tôliers », Albertazzi, Muller, Miranda, l’As Morbier avec Laurent Jaquot et Placido Miranda à sa tête, débute son championnat de LR3
avec beaucoup d’ambitions, les jeunes (Jeunet (meilleur buteur de LR3), Tété, Agoni, Morel-Jean, Guygrand) encadrés par les expérimentés
Petetin, Roussille, Colin, Deffradas , Renou, prennent la tête de leur championnat en réalisant en parallèle un excellent parcours en Coupe de France qui se
terminera face à Belfort (0-5), équipe de CFA, au 5ème tour. Encore un match de gala aux marais et de très bon souvenirs malgré la défaite.
L’équipe réserve, désormais gérée par Christophe Delorme et Pascal Grappin bataille en fin de classement en seconde division, en espérant bien se maintenir ,l’effectif
étant de qualité.
L’équipe C continue son bonhomme de chemin avec beaucoup de jeunes joueurs.














































Pour Arcade, c’est David Collange qui est désormais le conseiller technique, les équipes évoluant désormais avec les propres couleurs (jaune et noire) du groupement.
Il est décidé de remettre de l’ordre chez les jeunes, avec sanctions à la clef, l’effectif un peu plus conséquent le permettant.

L’hiver arrive très tôt car dés fin novembre, les équipes ne joueront plus, les conditions hivernales pendant la trêve ne permettant pas de s’entrainer correctement.
L’équipe A est tête de son championnat de LR3, l’équipe B s’est repositionnée mais il reste encore beaucoup de matches à jouer et le printemps s’annonce passionnant.